Think tank #15 – Activation versus émancipation : CPAS et DoucheFLUX, même combat ?

Activation versus émancipation : CPAS et DoucheFLUX, même combat ? » – Invité : Jean Spinette – CPAS de Saint-Gilles

« L’activation sociale est l’augmentation de la participation sociale et la rupture de l’isolement par le biais d’activités socialement utiles, soit comme but en soi, soit comme premier pas dans un trajet d’insertion socioprofessionnelle, soit comme premier pas vers une remise (ultérieure) au travail rémunéré. »

Telle est la définition officielle du concept d’Activation sociale, modèle d’action sociale inscrit dans le projet directeur des CPAS. A l’heure de la recherche effrénée des « synergies » et des « liens » dans le secteur social, il devient fondamental de savoir si le modus operandi d’une asbl telle que DoucheFLUX correspond (ou non) à l’extension du concept d’activation sociale telle que défini précédemment, ou bien si, au contraire, son projet doit se concevoir en complément, en opposition ou en parallèle à cette définition.

Doit-on, dès lors, différencier nettement l’activation sociale de l’allocataire et l’émancipation du précaire?